• ceo [à] tellhandel.com
  • 202 580 8246

l’OS ami de nos Macbook Pro, c’est elementary mon cher Watson

une capture d'écran de elementary OS le système d'exploitation basé sur Ubuntu ami des Macbook Pro
admin    , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,   0

l’OS ami de nos Macbook Pro, c’est elementary mon cher Watson





Qui n’a pas encore vécu cette expérience incroyablement frustrante de ne pouvoir installer GNU / Linux Ubuntu de façon un tant soit peu simple sur un Macbook Pro?

Allô Wifi ?

Avec elementary, une distribution fondée sur Ubuntu, le wifi de nos portables Apple chéris est enfin détecté en natif! Finies les recherches dans les forums sur Comment faire reconnaître le wifi de mon vieux Macbook Pro sur GNU / Linux?

Ceci, même lorsque vous testez elementary OS sur sa version live portée sur clé USB. Nul besoin, donc, de passer par moultes commandes pour l’activer, le wifi. Bien, me ferez-vous peut-être remarquer, mais c’est aussi le cas avec Ubuntu Gnome. Certes… mais sur ce dernier, c’est parfois après quelques minutes d’attente… voir seulement lors de l’enclenchement du processus d’installation de l’OS.

Les partitions de disque

Un deuxième atout d’elementary, et non des moindres, est la facilité du choix de la partition du disque à utiliser pour l’installation, pour autant qu’on le veuille bien sûr. Ce faisant, on ne voudrait surtout pas corrompre les partitions réservées à Mac OS X. Parmi nous, tous ne sont pas porteur d’une licence universitaire es partitionnement.

Passée l’étape de l’installation, force est de reconnaître que l’appcenter proposé à défaut par elementary OS a moins charmé nos testeurs que le très agréable App Grid. C’est donc ce dernier que nous avons choisi d’installer, depuis le Terminal.

sudo add-apt-repository ppa:appgrid/stable
sudo apt-get update
sudo apt-get install appgrid

 

une capture d'écran du centre d'installation des logiciels App Grid pour Ubuntu elementary OS

Gnome pour elementary OS

elementary OS est livré par défaut avec le bureau Pantheon. Peu convaincus au départ, nous l’avons finalement adopté, sans toutefois avoir passé au préalable par l’outil de personnalisation Tweak. L’activation du thème sombre global donne à Pantheon une apparence davantage professionnelle.

Mais que les amoureux de Gnome ne s’alarment pas! elementary OS étant fondé sur Ubuntu, deux simples commandes Terminal permettent d’ajouter le bureau Gnome, que vous pouvez ensuite sélectionner par défaut au moment du login, plutôt que Pantheon.

sudo apt-get install gnome-shell
sudo apt-get install ubuntu-gnome-desktop

Personnaliser son avatar de session sous elementary OS

Au moment de rédiger ces lignes il est à noter que le bureau Pantheon manque parfois d’afficher des boutons sur certaines fenêtres. C’est le cas lorsque l’utilisateur veut modifier l’avatar de son identifiant de session. La procédure est pourtant simple puisqu’il suffit d’ouvrir le panneau de configuration pour se rendre dans la section des Comptes utilisateurs et de cliquer sur l’avatar que l’on souhaite modifier. Ce faisant, un bouton Depuis un fichier s’affiche. Quand on le sélectionne, une autre fenêtre s’ouvre, nous permettant d’accéder aux images. C’est ici que ça se gâte puisque cette ultime fenêtre n’affiche, dans certains cas, aucun bouton Ouvrir ce qui condamne l’utilisateur à naviguer sur son disque dur, sans pour autant pouvoir sélectionner d’image. Quant au double-clic sur une photo, celui-ci ne provoque pas la sélection désirée. Problème.

Quand une telle situation se présente il suffit de quitter sa session (avec la combinaison des touches [Ctrl] + [Alt] + [Backspace] si nécessaire) et de réouvrir une session sous bureau Gnome (par la roue dentée située à droite de votre champ de mot de passe) pour autant que vous ayez installé ce dernier, bien sûr, puis de répéter le processus du paragraphe ci-dessus. Bingo! On quitte ensuite la session une nouvelle fois, pour revenir en environnement Pantheon si souhaité.

#cheers!

Layout clavier

Nous terminons cet article avec une dernière difficulté rencontrée maintes fois par les usagers de plusieurs distributions GNU / Linux, ainsi que nous lisons dans les forums, à savoir le layout du clavier qui se borne a rester US sur l’écran d’accueil, plutôt que de prendre la disposition nationale choisie dans le panneau de configuration. Pas pratique lorsqu’on veut franchir l’étape du login et d’autant plus quand notre mot de passe se compose de caractères spéciaux!

En aparté il peut-être utile de préciser que les suisses francophones trouveront “leur” clavier en sélectionnant “Allemand – Suisse” puis, dans la sous-section de disposition, ils trouveront le clavier “Suisse – français”. Ce n’est pas trop logique, nous en convenons, mais au moins sachons que cette fichue disposition est bel et bien prise en charge par l’OS!

Nous revenons à cette question du clavier, qui reste US sur l’écran de login, bien que correctement chargé une fois l’étape passée de l’ouverture de la session. La commande Terminal suivante peut résoudre ce problème

sudo dpkg-reconfigure keyboard-configuration

À la suite de quoi un redémarrage est nécessaire (et non seulement une fermeture de session) pour appliquer le changement.

Personnalisation du fond d’écran

Nous clôturons le sujet avec la question des arrière-plans. Celles et ceux qui souhaitent personnaliser facilement leur fond d’écran directement à partir des images de leur photothèque personnelle, et non pas uniquement à partir de l’outil de gestion du bureau disponible depuis le panneau de configuration, doivent vérifier que le paquet pcmanfm est bien présent. Si ce n’est pas le cas, la simple commande Terminal ci-dessous suffira à l’installer.

sudo apt install sudomanfm

Il vous suffit alors d’un clique de droit sur n’importe quelle image d’un répertoire pour que l’option Définir comme fond d’écran soit proposée. Quoi de plus normal somme toute.

#bienDuPlaisir!

Répondre

weAd

articles récents

vos commentaires

weKeywords

Catégories

Archives

Recherche

Meta